Psychologue

Services en psychologie

« Ce qui n’est pas exprimé reste dans le cœur et peut le faire éclater » – Shakespeare

L’adolescence est une période de développement et de remaniement de l’identité donc de questionnements, de remises en question et de confrontations dans le but de se construire un SOI bien à SOI.

L’école secondaire est une source de stimulations de toutes sortes, mais aussi de stress. Chaque année, la traversée au secondaire comporte ses particularités et ses exigences. L’élève, durant tout son parcours au secondaire, aura l’occasion de ressentir sa mise à l’épreuve, de s’expérimenter dans différents domaines, d’être fier de découvrir ses capacités. De cette manière, l’élève apprendra également à se faire confiance : À FAIRE et À ÊTRE.

La vie est aussi chargée de moments parfois difficiles à traverser seuls, où nous sommes confrontés à nos propres « fragilités ». PARLER à quelqu’un aide aussi à se construire et à se comprendre.

Le rôle du psychologue à l’école est de chercher à comprendre ce qui fait souffrir la personne en difficulté et de l’aider.

Éviter que la souffrance s’exprime en maux en permettant de dire « ce qui fait mal » avec des mots.

 

Nous travaillons auprès des élèves qui peuvent éprouver différentes problématiques, qu’elles soient d’ordres émotives, d’adaptations à des situations de vie difficiles, de santé mentale ou des problèmes d’apprentissages.

Nous pouvons faire un suivi individuel à court terme mais lorsque le besoin est sur du moyen ou long terme, nous devons alors référer à l’externe afin que le besoin de l’élève puisse être adéquatement répondu. Nous demeurons assurément dans le dossier de l’élève pour ce qui se passe à l’école et nous assurons aussi un service le temps que la demande puisse être prise en charge à l’extérieur.

Nous exerçons un rôle conseil auprès des parents, des enseignants, intervenants et directions.

Nous travaillons également avec les partenaires externes : Centre de santé et services sociaux (CSSS) , l’Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ) , le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI), l’Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur (HDSC), le Centre de Protection de l’enfance et de la jeunesse  ou autres, afin que le travail qui est fait à l’extérieur puisse s’actualiser à l’école.

Nous intervenons promptement lors de situations de crises ou de détresses émotionnelles. Nous intervenons très rapidement dès qu’on nous rapporte qu’un élève fait des allusions au suicide, qu’elles soient implicites ou explicites, afin de vérifier l’urgence de la situation et faire les interventions nécessaires.

 

Carole Inkel, psychologue
Classes de langage, Cheminement pédagogique particulier et  Formation préparatoire au travail
418-666-4500 poste 4547

 

Alain Guillemette, psychologue
1er et 2 cycle
418-666-4500 poste 4506